Bonjour visiteur !

Billet simple pour l'Alaska


Dernier chapitre publié :


Chapitre 5 - Découverte de Juneau, capitale de l'Alaska


Paru le : 13/03/2018 à 18h09

Juneau a pris son envol lors de la première ruée vers l’or d’importance en Alaska. Lorsqu’on parle de capitale de l’Alaska, n’espérez pas voir de grands buildings ou de réel « centre ville ». Downtown se résume à quelques rues, tandis que le reste de la ville se découvre en grimpant des ruelles et en passant de ci de là par des escaliers. C’est une ville que je qualifierais d’originale et pittoresque. Certes, il faut avoir envie de monter et d’errer pour être étonné, mais la vue est splendide lorsqu’on prend cette hauteur. Les maisons sont colorées et l’atmosphère semble paisible dans cette petite capitale. Il n’est pas difficile de conduire et de se garer là-bas.
La ville s’active autour du travail au port et de la pêche. Le tourisme est florissant, du fait de la présence des glaciers, facilement accessibles aux alentours de Juneau. Point négatif : de nombreux paquebots déboulent chaque jour… 

Je n’ai pas pu découvrir la vie culturelle de la capitale, car il n’y avait pas d’événements particuliers en mars, mais il semble qu’il y ait de nombreux festivals, notamment à partir du mois d’avril. 
Quoi qu’il en soit, la visite de Juneau m’a laissé un très bon souvenir. Il n’y a pas énormément à faire, mais une balade s’impose dans la ville et vers les merveilles naturelles qui l’entoure. Petite info météo : préparez votre parapluie ! Personnellement, j’ai eu beaucoup de chance d’avoir du beau temps, mais cette région de l’Alaska est connue pour enchainer les averses et temps gris. Par contre, l’avantage est qu’il fait doux. Pas besoin d’être en équipement de survie !

Voici venu le temps de la fameuse randonnée qui débute sur les hauteurs de la ville (Sixth avenue). C'est une randonnée historique qui offre des panoramas ahurissants. Nous avons été pris par le temps et n'avons pas pu finir cette randonnée, mais le début aura été magique.... (et venteux!) Nous avons notamment apprécié la neige qui balayait et s'envolait du haut des montagnes, ou encore la cascade "ebner falls". 

Jean Forteroche

Lire les commentaires